Vidéo de l’arrestation du PM Manandafy Rakotonirina

30 avril 2009

Le Premier ministre Manandafy Rakotonirina désigné par le Président Marc Ravalomanana, a été arrêté dans la nuit de mercredi par les bras armés d’Andry Rajoelina, à la tête de la HAT. Un mandat d’arrêt a été émis par le célèbre putschiste pour « atteinte à la sureté de l’état » d’après son porte-parole Annick Rajaona. La vidéo parle d’elle-même et nous rappelle particulièrement le kidnapping du pasteur Rasendrahasina à Antanimena, sous les yeux de Niels Marquardt, ambassadeur des USA à Madagascar. Le commandant Charles qui a mené l’opération au Carlton, avait cette fois-là menacé de son arme, les émissaires étrangers et l’ambassadeur.

« Homme politique de 71 ans et qui a jalonné l’histoire politique du pays depuis 1972 (…) Manandafy Rakotonirina, arrêté comme un simple délinquant par un pouvoir qui a toujours prôné la liberté de parole et d’action, » écrit un observateur.

Cette capture intervient à la veille du « Groupe International de Contact » à Addis Abeba.
Une coïncidence inquiétante, qui plus est, que la délégation menée par Ny Hasina Andriamanjato y a trouvé portes closes. En effet, hormis quelques ambassades, elle n’a été reçue par aucune des instances présentes attendues lors de cette rencontre, à savoir les organisations internationales, les grands bailleurs de fonds et les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Peut-on alors parlé ici d’une prise d’otage, ou d’un moyen de pression de la HAT ?

Une chose est sûre, au-delà de la chose politique, cette vidéo montre le visage familier de la Haute Autorité depuis le coup d’Etat du 17 mars dernier.